[SECU] CLASSIFICATION SÉCU AU POINT MORT ! TOUS EN GRÈVE LE 25 JUIN POUR LA RÉVEILLER !

Share Button

Une négociation qui patine…

Les Organisations syndicales de l’Intersyndicale Sécu sont unanimes pour dire que dans cette négociation Classification, le compte n’y est pas et le temps pour négocier non plus !

 

Les fédérations syndicales réagissent. 

Le 28 mai, dès le début de la réunion de négociation la CFDT, la CGT et FO ont lu une déclaration commune avec des demandes légitimes :

  •  Le retrait du projet actuel de Classification
  •  L’ouverture d’une négociation loyale avec un calendrier ouvert
  •  Une enveloppe supplémentaire permettant des mesures collectives
  •  Le maintien, la revalorisation et le déplafonnement des points d’expérience

L’employeur n’a su ou n’a pas voulu répondre. La CFDT, la CGT et FO ont alors décidé de quitter la table des négociations.

Le 4  juin, la CFDT, CGT, FO, CFTC, CGC et SUD en Intersyndicale, ont acté plusieurs actions communes.

Les actions de l’Intersyndicale Sécu :

  • Mobilisation des salariés du Régime général avec un appel à la grève le 25 juin, date de la prochaine réunion de négociation.
  • Les syndicats et sections syndicales de tous les organismes de Sécurité Sociale pourront adresser une motion commune à l’Ucanss qui demande le retrait du projet de Classification actuel et l’ouverture d’une  véritable et loyale négociation.
  • Un courrier adressé le 11 juin à notre ministre de tutelle, Agnès BUZYN afin que l’Intersyndicale soit reçue avant le 25 juin et puisse lui exposer la situation.

Pourquoi la CFDT n’est pas satisfaite de la négociation actuelle ?

La CFDT l’a déjà exprimée : NON, la proposition d’attribution de 9 points de compétence ne compense pas la suppression de l’ancienneté !

La CFDT demande que les Organisations syndicales parties prenantes à la négociation Classification (CFDT, CGT et FO) participent avec l’employeur au travail de positionnement des emplois repères dans la future grille de Classification. En effet, les premières propositions de l’employeur sur le positionnement des emplois ne sont pas entendables en l’état ! Pour exemple, environ 9000 salariés sur des emplois actuels de niveau 5A à 6 voire 7 se verraient classés sur la nouvelle grille en niveau C ou D (avant dernier et dernier niveau employé).

Pour rappel :

Système actuel :

Catégorie Employés Cadres
Niveau 1 2 3 4 5a 5b 6 7 8 9
Coefficient 190 198 215 240 260 285 315 360 400 430

 

Proposition Ucanss

Catégories Employés Cadres
Niveau proposé A B C D E F G H
Coefficient

proposé

212 229 249 270 300 370 440 590

Concernant les parcours professionnels et leur valorisation, la CFDT ne voit pas d’avancée positive avec la notion d’un emploi repère figé sur un niveau. Le système des paliers au sein d’un même niveau, avec une notion d’emploi repère figé sur un niveau, ne répond pas aux revendications de la CFDT de prise en compte financière de l’évolution professionnelle par l’expérience et la formation.

La CFDT vous invite à relire notre tract précédent qui reprend l’ensemble de nos revendications

Pour la CFDT, L’Ucanss, le Comex et les Pouvoirs publics doivent revoir leur copie en augmentant l’enveloppe allouée à la Classification et en cessant la menace du « sans signature en 2019 : perte d’une partie de l’enveloppe ».

C’est pourquoi la CFDT en Intersyndicale vous appelle à être tous en grève

le 25 juin pour  : 

  • Une augmentation de la valeur du point
  • Une classification qui permette un réel déroulement de carrière et la reconnaissance des qualifications et des diplômes
  • Le maintien et le déplafonnement des points d’expérience et leur revalorisation

 

 

Share Button